Restauration d'une porte d'entrée XVIII ième en noyer

Restauration d'une porte d'entrée XVIII ième en noyer
 
  Lors de la restauration, la porte est entièrement démontée. Cette étape permet de définir les pièces de bois à remplacer et celles à conserver.
  Les pièces de bois les plus endommagées sont remplacées, la rosace sur le panneau au bas de la porte est restaurée et les moulures reprises à la main.
  Une fois restaurées, les differentes parties de la porte sont ré assemblées et collées.
  Afin d'avoir une porte plus épaisse, nous réalisons un doublage à lames en vieux pin. Nous pourrons ainsi integrer la serrure 3 points dans l'épaisseur de la porte afin que celle ci reste invisible.
  Les pièces de bois neuves sont vieillies et teintées afin de s'accorder avec la teinted'origine de la porte. Une fois l'ensemble unifié, nous réalisons une finition lasuré.
  La ferronnerie d'origine est restaurée,nous ajoutons une penture moustache selectionnée parmis notre collection de ferronnerie ancienne. nous fabriquons à la forge des gonds et des tirefonds pour la fixation de ces pentures.
  Pentures à verrous et moustache ancienne. La porte sera egalement équipé d'un cadre avec joint peripherique. Ainsi elle beneficira d'une bonne étanchéité tout en conservant le montage sur sa ferronnerie d'origine.
  A la forge : Fabrication des tirefonds et restauration des pentures.